• Print
  • Decrease text size
  • Reset text size
  • Larger text size
03/02/2016

Orange et la qualité de vie au travail : entre héritage et innovation

A l'aube de son deuxième contrat social, le Groupe Orange réaffirme l'importance de la qualité de vie au travail auprès de ses 156 000 collaborateurs. Quels changements ont permis à cette grande entreprise de devenir un modèle en termes de qualité de vie au travail ? Quels sont les actuels projets du groupe visant à améliorer la qualité de vie au travail ?

Alain André, Directeur Santé et Sécurité au Travail d’Orange, et Elisabeth Belois-Fonteix, Directrice des ressources humaines de la division innovation, marketing et technologies d’Orange, ont présenté leur démarche en matière de Qualité de Vie au Travail le 14 janvier dernier, à l’occasion des troisièmes rencontres du Club QVT Sia Partners.

 "Nous sommes passés de la qualité de l'environnement du travail à la qualité de vie au travail." - Alain André, Directeur Santé et Sécurité au travail d'Orange

Orange est dans la recherche permanente de l’équilibre entre performance économique et performance sociale avec un socle social issu d’un contrat social reposant sur le contenu de 5 accords signés (développement professionnel et mobilité, organisation du travail, prévention des RPS, etc.). Ce nouveau contrat social doit faire d’Orange un employeur de référence en France aux méthodes managériales nouvelles. 

"Orange Gardens va nous permettre d’adapter nos modes de fonctionnement à l’ère digitale. " - Elisabeth Belois-Fonteix, Directrice des Ressources Humaines de la Division Innovation, Marketing et Technologies d'Orange

Le projet Orange Gardens vise à réunir sur un même site 3 500 collaborateurs de la Division Innovation du Groupe en février 2016 afin de permettre à Orange de passer d’un modèle centré sur l’environnement de travail à la qualité de vie au travail.

Le projet Orange Gardens :

 

"Nous attendons de nos managers une posture de leadership et d'écoute des salariés." - Elisabeth Belois-Fonteix

 

Le nouveau plan stratégique 2020 d’Orange a pour ambition de permettre à l’entreprise de construire un modèle d’employeur digital et humain en s’appuyant sur une expérience salarié à la hauteur de l’expérience souhaitée pour ses clients.

Le plan stratégique 2020 :

 

 

La prochaine rencontre du Club QVT aura lieu le 14 avril 2016.

Pour tout renseignement complémentaire ou pour rejoindre le club, écrivez-nous à clubqvt@sia-partners.com

  • Alain André, Directeur Santé et Sécurité au Travail d’Orange

    « En réponse à la triple crise que traverse France Télécom en 2009 (crise du sens, crise du management, et crise RH), l’entreprise décide un an après la mise en place d’un nouveau contrat social. Ce document, qui rassemble en 40 pages 158 engagements pris par la direction envers ses salariés, permet à des accords structurants de voir le jour : accords relatifs à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences, à l’équilibre entre vie privée et vie professionnelle, etc.

                    La perception même de la relation au travail a évolué : alors que les questions relatives au bien-être au travail étaient traitées sous l’angle de la qualité de l’environnement de travail il y a encore peu de temps, elles sont actuellement abordées sous le prisme de la qualité de vie au travail. Une forme d’agilité collective a été développée, intégrant pleinement les salariés dans l’analyse des impacts humains des projets de transformation. »

  • Elisabeth Belois-Fonteix, DRH de la division innovation, marketing et technologies d’Orange

    « Le vivre ensemble de manière humaine et digitale est au centre du projet Orange Gardens. Le campus innovation regroupe des salariés de diverses cultures et générations, dont les méthodes de travail diffèrent. Certains experts travaillent plutôt dans leur domaine de spécialité en lien avec d’autres experts et avec les pays du Groupe Orange alors que d’autres ont l’habitude de travailler plutôt en mode projet avec des équipes pluri-disciplinaires. Cette diversité est une richesse à faire fructifier en bonne intelligence.

    Le digital est un moyen de faciliter le quotidien des salariés et de mobiliser les centres d’intérêt. Un réseau social est utilisé pour travailler en mode collaboratif et pour partager l’information de manière simple. Le lieu de travail devient un lieu de ressources où les salariés trouvent un sens à venir, à échanger ensemble, apprendre et partager, d’où l’enjeu de mieux gérer la proximité. »

0 commentaire
Poster un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image.
Back to Top